Insémination animale

Le 8 mars 2019

L’insémination animale est l’un des services de base de la coopérative. Contrairement à de nombreux opérateurs en France, le choix de maintenir deux tournées quotidiennes toute l’année permet de s’adapter un maximum aux besoins et contraintes des éleveurs. Les commandes de services se font en déposant un message sur un répondeur téléphonique.

Les appels sont relevés deux fois par jour :

  • Appels jusqu’à 20h : passage de l’inséminateur avant 10h
  • Appels avant 9h30 l’été et 10h l’hiver : passage de l’inséminateur dans la journée

 

Le dimanche est un jour non travaillé. En compensation, une troisième tournée est ajoutée le samedi soir.

Appels avant 18h (samedi et veille de jour férié) : passage de l’inséminateur dans la soirée

Les bascules d’horaires se font le 1er mai et le 1er novembre.

L’inséminateur est un véritable spécialiste de la reproduction. Féconder vos femelles est bien sûr la base de son travail, mais son rôle ne s’arrête pas là. En amont, lors de la réalisation à l’automne des plans d’accouplements, c’est la casquette de conseiller génétique qu’il adopte. Pour cela, son principal atout est de bien vous connaître et de s’adapter à vos attentes. Par la suite, il est aussi capable de vous proposer ou de réaliser divers services de constats de gestation. Tous les titulaires pratiquant le palper rectal et l’échographie.

 

Vous êtes dynamique, titulaire d’un BTSA PA ou ACSE, motivé par la reproduction et la génétique ? Désireux(se) de travailler dans les élevages jurassiens ? N’hésitez pas à nous contacter ou à déposer une candidature spontanée. Des postes peuvent être régulièrement à pourvoir !


Notre coopérative propose différents constats de gestation.

Le palper rectal : Se pratique à partir de 60 jours. Cette techniques offre une très bonne fiabilité. Il peut se pratiquer en complément de constats plus précoces pour confirmer les gestations.

L’échographie : Praticable 30 à 35 jours après l’insémination, l’échographie rencontre un véritable succès depuis quelques années. Le principal intérêt est de trouver les non-gestantes au plus vite. Ainsi, il est possible d’adapter sa surveillance et éventuellement de recourir à une synchronisation de chaleur.

Fécondi’Lait : Technique plus récente de diagnostic de gestation, Fécondi’Lait est un test de type Elisa pratiqué en laboratoire sur un échantillon de lait. Les résultats sont restitués sous 5 jours. Il est possible de pratiquer celui-ci à partir du 30ème jour après l’insémination.


L’offre de la coopérative consiste est de répondre au mieux aux attentes des éleveurs en terme de génétique. Pour des races à très faible effectif, ou tout simplement pour utiliser des taureaux d’autres fournisseurs, un éleveur peut acheter des doses où bon lui semble. Eva Jura réceptionne, enregistre et assure le stockage de ces paillettes dans la cuve de l’inséminateur. Ainsi, votre inséminateur est en mesure d’assurer la pose de celle-ci et d’assurer l’enregistrement officiel de l’IA.

Près de 9 IA sur 10 sont assurées en race Montbéliarde dans le Jura. Pour autant, il existe une offre dans les races suivantes :

 

En race pure :

  • Holstein
  • Simmental
  • Charolais

En croisement :

  • Blanc Bleu Belge
  • Limousin
  • Blond d’Aquitaine
  • Charolais

 

Si vous ne trouvez pas de quoi vous satisfaire dans l’offre ou si vous avez un besoin spécifique, n’hésitez pas à en faire part à votre inséminateur ou à contacter le laboratoire, qui pourra répondre à vos attentes.

 

Monitoring

Détecteur de vêlages : Le Smart’vel 2

Depuis 2010, plus de 50 élevages ont fait confiance à la Coopérative pour s’équiper en outils de détection de vêlages. Parmi eux, 20 ont déjà fait confiance au Smart’vel 1 malgré sa commercialisation récente.

L’arrivée du Smart’vel a dynamisé le marché Français du monitoring. En un peu moins de 5 ans de commercialisation, il est de loin le n°1 Français dans la détection de la mise bas, avec plus de 4500 systèmes installés. Ce succès s’explique par des éléments très divers.

Le tout premier, est l’extrême simplicité d’utilisation. Après une première installation nécessitant moins d’une demi-heure, il suffit de prendre un capteur, d’équiper la femelle pour que 10 minutes plus tard il soit opérationnel. L’autre point majeur, est qu’il est non invasif. En effet, d’autres systèmes nécessitent de placer un thermomètre dans le vagin de l’animal, la difficulté dans ce cas est de réunir, à la pose, des conditions d’hygiène irréprochable. Avec le Smart’vel, le problème est évité car le capteur vient se fixer à la queue très simplement. En conséquence, si l’animal vêle dans la nuit sans avoir besoin de vous, l’outil sera toujours sur la queue le matin. Contrairement à d’autres produits qui se font expulser avec la poche des eaux, et qu’il est parfois bien difficile de retrouver dans le fumier ou dans une prairie.

Enfin, il ne vous réveille que si votre intervention est nécessaire ! Dans une première étape, l’éleveur reçoit un sms lors du début du travail. Il n’est pas question d’intervenir, mais cela permet d’être informé. Si la vache est capable d’expulser seule le veau tout s’arrête là. Cependant, si 2 heures après le sms la vache a toujours des contractions et que la queue reste levée, vous recevrez cette fois un appel téléphonique. Dans ce cas c’est le bon moment pour intervenir.

La simplicité d’utilisation et la robustesse de Smart’vel, permettent de diminuer significativement les pertes au vêlage, aussi bien en élevage laitier qu’en élevage allaitant. Le confort d’être alerté uniquement en cas de besoin apporte un vrai confort de travail et l’assurance d’intervenir au bon moment.

Avec Smart’Vel 2, quoi de nouveau ?

 

Le produit étant 100% français, les remarques ont été écoutées et le capteur change de forme et perd les deux tiers de son poids ! Et dans quelques semaines, une application Smartphone gratuite permettra de piloter l’outil et d’associer une vache à un capteur. Et chose rare, il a même réussi à se délester d’une partie de son tarif !

Eva Jura limite la commercialisation des outils de monitoring au département du Jura. Mais si vous êtes éleveurs sur un autre territoire, nous pourrons vous mettre en contact avec le distributeur local.

  • Détecteur de chaleurs et de troubles de la santé

Pour bien maitriser la reproduction d’un troupeau, de nombreux facteurs rentrent en compte. Mais le plus important d’entre eux est sans aucun doute la détection de la chaleur.

Les troupeaux grossissent et la main d’œuvre diminue. Le besoin d’outil d’aide à la surveillance performant est donc grandissant.

Depuis 2010, la coopérative propose du matériel de détection de chaleurs. A l’époque, c’est le heatime classique de la société SCR qui avait séduit une dizaine d’élevages. Fin 2013 est arrivée la génération suivante appelée heatime HR. Ce produit a été une véritable révolution dans les outils de monitoring en élevage. Il a été le premier à très vite intégrer un capteur permettant le suivi de la rumination. Ainsi, ce n’est plus seulement un détecteur de chaleur, mais c’est également un outil de suivi de la santé de l’animal. Enfin, en septembre 2018, le Sensetime a complété la gamme. Il assure les mêmes fonctions que le heatime hr, mais avec moins de matériel fixe ce qui réduit son coût, et en offrant le choix entre soit le classique collier, soit avec une boucle à l’oreille.

Les points forts du heatime HR :

  • Système 100% autonome et indépendant : Il a juste besoin d’une prise de courant en 220V. Il peut donc être installé dans des lieux où internet est inaccessible.
  • Enregistrement et restitution des données sur une box avec un écran tactile couleur
  • Antenne LD capable de lire 500 mètres devant elle
  • Gestion possible de 500 colliers
  • Alertes de chaleurs et de trouble de la santé
  • Connectable à internet de façon facultative

 

Les points forts du Sensetime :

  • 100% connecté (Le collecteur doit obligatoirement être relié à une source internet)
  • Choix entre collier et boucle à l’oreille
  • 1 capteur supplémentaire analysant l’ingestion
  • Moins de matériel fixe donc réduction du tarif
  • Intégration de données (inventaire, dates de vêlage, IA, constats de gestation…) depuis la base nationale facilitée
  • Prise en main depuis n’importe quel outil relié à internet (ordinateur, tablette, smartphone…)
  • Possibilité d’alerte par sms
  • Possibilité de relier au même système une antenne supplémentaire (dans un autre bâtiment à plusieurs kilomètres par exemple)
  • Sauvegarde externe et dépannage à distance

 

Les 2 produits sont commercialisés car peuvent répondre à des besoins différents. Eva Jura limite la commercialisation des outils de monitoring au département du Jura. Mais si vous êtes éleveurs sur un autre territoire, nous pourrons vous mettre en contact avec le distributeur local.

Pour plus d’informations, contactez Julien Cêtre au 06.43.42.10.48 ou le standard au 03.84.48.22.11 et n’hésitez pas à en parler à votre inséminateur.